7 différences entre un Chef de Projet et un Chef de Service

image 7 différences entre un Chef de Projet et un Chef de ServiceChef de projet et chef de service : à chacun son métier

Pour réussir votre mission de chef de projet vous devez adopter des comportements différents de celui de votre homologue aux opérations.

A première vue, les différences ne sautent pas aux yeux. Et pourtant…

Dans 70% des cas de projets en échecs, la direction de projet avait été confiée à un directeur des opérations.
Selon une étude réalisée par le cabinet ACADYS

En d’autres termes : on ne dirige pas un projet comme on dirige un service traditionnel.

Laissez-moi vous posez une question.

Un pilote de ligne serait-il capable de diriger un projet de conception d’un nouvel avion ?

Un bon pilote sait faire décoller et atterrir l’avion, il sait choisir la bonne altitude pour optimiser la consommation de carburant, il sait réagir face à certains types d’imprévus pour lesquels il a été formé (trous d’air, dépressurisation…). Un bon directeur de projet n’a jamais fait cela, et ce n’est pas ce qu’on lui demande.

A chacun son métier.

Alors qu’est-ce qui fait la particularité d’un directeur de projet, qu’est ce qui fait la différence avec un chef de service, avec un directeur fonctionnel ou un directeur des opérations. ?

7 différences entre un directeur de projet et un directeur des opérations

Vous allez comprendre pourquoi il faut mieux éviter de nommer un directeur des opérations pour diriger le projet du siècle.

Vous pouvez facilement en déduire les comportements gagnants et les compétences spécifiques du chef de projet.

Différence n° 1 : la gestion du temps

≠ Le directeur de projet gère ses ressources d’une manière optimale pour arriver dès que possible à l’échéance de fin de projet. Dans tous les cas, plus vite le projet est terminé et plus vite le client peut en tirer parti. Le temps est une contrainte.

≠ Le directeur des opérations profite du temps pour améliorer ses performances. Le temps est son allié.

Différence n° 2 : la gestion des équipes

≠ Le directeur de projet dirige des équipes pluridisciplinaires transversales, il doit faire preuve d’une autorité naturelle. C’est un leader.

≠ Le directeur des opérations est le supérieur hiérarchique de son équipe.

Différence n° 3 : la notion d’échec

≠ Le directeur de projet vit avec le risque d’abandon du projet, avec le risque d’échec. Un projet qui ne voit pas le jour, ça se voit :-o .

≠ Le directeur des opérations risque, tout au plus, de sous-performer.

Différence n° 4 : la gestion des objectifs

≠ Le directeur de projet n’a pas de deuxième chance. Le projet est unique, il n’y a pas de prochaine fois ! Ses objectifs uniques doivent être atteint.

≠ Le directeur des opérations tente sa chance tous les trimestres ou tous les ans. Ses objectifs sont périodiques.

Différence n° 5 : la gestion du budget

≠ Le directeur de projet arbitre les dépenses avec les délais. Le budget est un moyen, indissociable du délai. Tant mieux s’il existe des opportunités de réduire les coûts mais cela ne fait ni partie de ses préoccupations ni de ses priorités.

≠ Le directeur des opérations cherche des opportunités de réduction de coûts. Le budget est une contrainte.

Différence n° 6 : la prise de décision

≠ Le directeur de projet décide vite et souvent. A cause des imprévus mais aussi parce-que tout projet est unique, de nombreuses questions doivent trouver une réponse. Et comme les décisions ont souvent un impact sur les délais, il faut décider vite et ne pas reporter.

≠ Pour le directeur des opérations, outre le fait qu’il a plus de temps pour peser le pour et le contre, les décisions sont souvent réversibles.

Différence n° 7 : la gestion des risques et des imprévus

≠ Le directeur de projet doit gérer des risques et des imprévus tout au long du projet. Le directeur de projet travaille dans l’incertitude, il doit anticiper en permanence.

≠ Le directeur des opérations doit veiller à faire appliquer correctement les procédures et processus existants, conçus pour éviter ou limiter les risques. Pour la plupart des imprévus il fait appel au service maintenance, qui a tout prévu.

Adoptez les comportements gagnants des directeurs de projet, mettez toutes les chances de votre côté !

En conclusion, une personne qui est bonne dans un rôle opérationnel a probablement acquis des habitudes qui vont la desservir en tant que directeur de projet.

Alors si vous venez des opérations ou si vous êtes chef de service, vous allez devoir changer certains de vos comportements. Mettez toutes les chances de votre côté !

Si vous avez de bonnes capacités d’adaptation cela ne devrait pas poser de difficultés.

 

Allez (beaucoup) plus loin avec mes guides et mes formations projet.

Vous voulez développer vos compétences de chef de projet ! Inscrivez-vous au bulletin de CaptainProjet et recevez gratuitement :cool: des conseils pratiques, des formations pour chef de projet, et des méthodes pour réussir, entre autre, à tenir les délais de vos projets.

 

Discussions

  1. nestor a écrit :

    Bonjour laurent,
    ton approche est pour le moins originale mais très interessante. Et tellement vraie ! Je comprend mieux pourquoi ça s’est (mal) passé sur un des projets logistiques qu’ils ont fait dans ma boite.
    Aurais tu un lien vers l’étude dont tu parles ?
    nestor

    • CaptainProjet a écrit :

      bonjour nestor,
      j’en ai eu connaissance en participant à un séminaire animé par Christophe Legrenzi, PDG d’ACADYS. A ma connaissance l’étude n’a jamais été publiée.

Web Analytics